Histoire du soutien-gorge : les portes seins de l’Antiquité

2168
Les premiers modèles de porte-sein dans l’Antiquité

C’est véritablement dans les représentations historiques de l’Antiquité que la présence des premières lingeries féminines pour le port des seins ont été découverts. Vers 2100 avant notre ère, les femmes de la Crète antique sont représentées avec un corsage ouvert sur le devant jusqu’à la taille, laissant les seins nus portés par des lamelles de cuivre. Ces lamelles affinaient la taille et offrait un galbe à la poitrine nue.LaurentBusseau2009

Pour les différentes périodes égyptiennes, la mode laisse apparaitre ou non la poitrine des femmes. Les seins étaient libres sous une robe de lin léger ou de fibre de laine. Certaines statuettes montrent des femmes portant un drapé qui soutenait les seins avec des lanières de cuir souple et des rubans de tissus en dessous. Selon la dynastie en place, les seins se posaient également sur le tissu qui était enroulé serré autour du corps, au niveau de la poitrine.

 

Dans la période hellénistique (quatrième siècle avant notre ère), les femmes grecques portaient différents accessoires pour soutenir la poitrine. ayant un but phallocrate de restreindre l’apparence féminine. Un mince ruban de tissu appelé le Mastodeton est utilisé dès la puberté pour contrôler la croissance du sein. Adulte, la femme grecque porte sur la poitrine une ceinture en forme de bandage entourant le corps pour maintenir les seins dans les déplacements, l’apodesme.

On retrouve cette technique de l’apodesme durant l’antiquité romaine sous le nom de mamillare ou celui de fascia pour le modèle de bandage serré. Plusieurs fresques romaines, dont celles retrouvées à Pompéi démontrent aussi un modèle qui ceint la poitrine tout en la soutenant, le strophium ou strophion.

-30-

source historique

http://www.mediterranees.net/civilisation/Rich/Articles/Loisirs/Cirque/Strophium.html

http://lecostumeatraverslessiecles.chez-alice.fr/Costumes/Antiquite/rome_feminin.htm

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here