La rocambolesque cavale du faussaire Lamirande de Poitiers à Montréal en 1866

441

Le nom d’Ernest Surreau de Lamirande est aujourd’hui complètement oublié ; il a pourtant été le protagoniste d’une rocambolesque affaire qui fit grand bruit à la fin du Second Empire de Napoléon III (1852-1870) . Alors qu’il était caissier à la succursale de la Banque de France de Poitiers, Lamirande part en cavale le 12 mars 1866, après avoir détourné plus de 700 000 Francs or, ce qui équivaudrait à 3 millions d’euros en 2019.

L’affaire Lamirande prend une dimension internationale, lorsque le caissier poitevin s’enfuit d’abord en Angleterre,  gagne les États-Unis, où poursuivi à New-York par un inspecteur général de la Sûreté, Edme Justin Melin, Il se réfugie à Montréal au Québec pour devenir « L,homme volé à l’Angleterre» par le policier français et « chasseur de caissier » Melin qui a été lancé à ses trousses par la Préfecture de police à Paris jusqu’à New-York puis Montréal pour le ramener.

Cette publication est prévue pour l’automne 2019…

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here