D’Adolf Hitler à Trump : pourquoi l’esprit de Mein Kampf rôde encore…

318
Dans sa photo de président des Étas-Unis, Donald Trump a pris la posture d'Adolf Hitler dans Mein Kampf de 1925

Lettre ouverte pour la mémoire collective de l’Histoire

D’Adolf Hitler à Trump : l’esprit de Mein Kampf rôde encore…

Québec, janvier 2021

 documentaire : Les secrets de Mein Kampf

https://www.youtube.com/watch?v=4xDOfxSh2XY

discours du procureur britannique Elvin Jones àNuremberg en 1945

Laurent Busseau-Historien sans Frontière

Historien indépendant au Québec, j’ai constaté personnellement que depuis deux ans la montée de l’extrême-droite est en forte augmentation. Depuis 2019, j’ai également constaté la présence et la vente d’un livre que je pensais à tort interdit depuis 1945, Mein Kampf. Quelle surprise d’apprendre qu’après être tombé dans le domaine public en janvier 2016, le livre Mein Kampf, (Mon Combat en français) écrit en 1925 par Adolf Hitler est annoncé comme publication historique en français aux Éditions Fayard en 2021, initialement prévue en 2020 mais que le Covid-19 a retardé.

De triste mémoire, l’esprit du livre Mein Kampf d’Adolf Hitler, nous a été servi récemment par les États-Unis, cette grande démocratie en déclin qui a plongée facilement dans le mensonge et la manipulation de masse. Même avec une édition critique de ce livre, le danger demeure bien réel pour les institutions démocratiques face au retour du nazisme montant.

Depuis la mort de son auteur en avril 1945, (eh oui H. est bien mort et se trouve toujours dans la Russie de Vladimir Poutine), sa diffusion ne s’est jamais arrêtée, demeurant toujours une Bible pour les néo-nazis, les antisémites et depuis peu un modèle pour DAESH et AL QAIDA. Gros vendeur en Inde et en Asie, ce livre a été adapté en format Manga japonais en 2001. De fait, c’est 80 millions d’exemplaires de Mein Kampf qui ont été vendus, dont 10 millions avant la chute du Troisième Reich (1933-1945) et surtout 70 millions jusqu’ en 2020.

Au total des ventes internationales, il partage le peloton de tête avec les plus grand succès mondiaux, comme la Bible (4 milliards d’exemplaires vendus), le petit livre rouge de Mao (820 millions d’exemplaires) et la saga Harry Potter (400 millions d’exemplaires).Objet de collection, un exemplaire de la première édition de 1925, signée par son auteur Adolf Hitler, a été vendu en 2014 pour 64 000 dollars canadiens.

couverture du Manga japonais de Melin Kampf en 2003

« Rien n’est plus présent que le passé… quand on ne veut pas le voir » LB

Mein Kampf un livre toujours diffuseur de la haine 

La vraie problématique, est qu’il est un manuel de la haine encore vendu librement et sans contrôle, sur les tablettes des librairies de nos démocraties, à l’exemple du Québec. Pour preuve navrante, bien avant de tomber dans le domaine public en janvier 2016, ce livre est malheureusement vendu librement au Québec, depuis plusieurs années par l’édition française Nouvelles Éditions Latines (NEL), la même maison d’édition qui a traduit vendu Mein Kampf en France en 1934.

Ironie de l’Histoire, Adolf Hitler a voulu interdire cette version française dans sa logique anti-française absolue écrite dans le livre, car il prévoyait déjà d’envahir la France. Pour Hitler, les éditeurs allemands ont poursuivi en justice les Nouvelles Éditions Latines, pourtant d’obédience d’extrême-droite en 1934, proche du fasciste italien Mussolini.

Mein Kampf-édition française actuelle des Nouvelles Éditions Latines depuis 1934

En 2021, des Librairies du Québec, comme Renaud Bray, Archambault et d’autres indépendantes devraient y réfléchir sérieusement avant de vendre en ligne cette version de 1934 ayant 688 pages avec seulement 8 pages « explicatives » sur le nazisme jugé à Nuremberg.

Personnellement comme Historien, en lisant ce résumé insipide, je me demandais à quoi cela servait… Franchement à rien, un peu comme si on écrivait une petite leçon de ne pas fumer sur les paquets de cigarettes sans aucune image explicite et surtout dissuasive… Chose curieuse, j’ai publié la photo du livre des éditions NEL sur Facebook avec des images des camps de concentrations pour informer et tester. Résultat une photo censurée par Facebook, car une image choquait Facebook, celle d’un tas de cadavres d’enfants retrouvés dans un camp d’extermination nazi… sans commentaire.

Le vrai danger de Mein Kampf sont les idées infectent qu’ils véhiculent encore sans contrôle historique. Dans son livreécrit en 2001, Harry Potter, les raisons d’un succès, aux Presses Universitaires de France à Paris,la sociologue Isabelle Smadja explique que Joanne K. Rowling reprend le concept manipulateur dans Mein Kampf, dans sa saga car« le livre a du pouvoir. Ilpeuttromper, même les âmes les plus pures» à l’exemple personnage de la jeune Ginevra «Ginny» Weasley dans Harry Potter et la chambre des secrets.

À travers son oeuvre Harry Potter, l’auteure britannique J.K Rowling dénonce la propagande et la manipulation haineuse d’un ouvrage lu sans aucun recul historique. C’est l’exemple du fonctionnement du journal de Jedusor (anagramme de Voldemort en français) qui est un carnet intime à page blanche, invisible pour les esprits instruits, mais qui se nourrit de la peur et de l’ignorance.

https://www.youtube.com/watch?v=IiWf-Lv2p6I

La destruction du livre de Voldemort par son propre venin..

Tom Jedusor et son livre maléfique alias Voldemort et son Mein Kampf

Le processus de la lecture d’un ouvrage maléfique dans HarryPotter, a une résonnance avec le Mein Kampf d’Hitler. L’allusion au nazisme, sans être totalement explicite, est bien réelle, car J.K Rowling reprend les mythes et les mensonges du nazisme à travers les personnages maléfiques des Mangemorts (nazis) et Voldemort (Hitler) déclarant dans une entrevue « j’ai voulu recréer l’Allemagne nazie ».

En 2016, quand Fayard annonçait sa volonté de publier Mein Kampf, Jean-Luc Mélenchon, politicien français de gauche et surtout auteur chez Fayard a fortement dénoncé cette réédition, car « Mein Kampf est l’acte de condamnation à mort de 6 millions de personnes dans les camps nazis et de 50 millions de morts au total dans la deuxième Guerre Mondiale. Il est la négation même de l’idée d’humanité universelle…».

Alain Soral présente le livre Mein Kampf, dAdolf Hitler, publié aux éditions Kontre Kulture.

un historien français découvre que les Islamistes lisent Mein Kampf…entrevue radiophonique France Inter :

Est-il déjà trop tard pour une édition critique ?!

Quel paradoxe de maintenir une édition de Mein Kampfaprès le spectacle navrant des élections américaines et surtout avec l’attaque du symbole démocratique qu’est le Capitole encouragé en 2021, par un ancien 45eprésident des États-Unis, Donald Trump, qui a utilisé sciemment la technique de propagande du dirigeant Adolf Hitler pendant son mandat.

Mensonge, négationnisme et encouragement moral aux groupuscules néo-nazis et autres héritiers de la pensée politique du fascisme, comme « Révélateur d’une crise de la modernité et luttant contre le sentiment de décadence de la civilisation », s’appuyant aussi sur une vision idéalisée du passé avec son « Great America »qu’il mettait en scène dans une théâtralité dynamique, liée auculte du chef rassembleur de la masse populaire, grâce à une propagande mensongère ciblée, créant une fascination idéologique d’un potentiel sauveur, le nouveau « Führer »Donald  Trump.

Dans sa photo de président des Étas-Unis, Donald Trump a pris la posture d’Adolf Hitler dans Mein Kampf de 1925

Hors Donald Trump a été un lecteur assidu de Mein Kampf, un de ses livres de chevet commemagnat de l’immobilier,ce que confirmait en septembre 1990 Ivana Trump, sa première femme, àla journaliste Marie Brenner du magazine Vanity Fair.

Le manipulateur Donald Trump, gardait également un autre livre des discours d’Hitler « My New Order » près de son lit, au même titre que Mein Kampf,indique leVanity Fairde l’époque, qui a posé la question«Est-ce que votre cousin John vous a donné les discours d’Hitler?» et Trump de répondre « En fait, c’est mon ami Marty Davis de Paramount qui m’a donné un exemplaire de Mein Kampf, et c’est un juif.» affirmation fausse selon Davis…

Mais Trump n’est pas le seul à lire ce manuel de haine et surtout sa lecture a été propulsée au top des petits fachos, conspirationnistes et autres nord-américains moyens depuis l’arrivée du Covid-19 et du confinement sanitaire, qui pour les esprits faibles d, prennent un droit à la contestation sociale irrationnelle et surtout nauséabonde, qu’elle que l’ethnie, la culture et la couleur de peau, voir même les êtres de lumières ésotériques qui sont aussi cultivé qu’un légume de fast-food.

En 2020, l’armée Canadienne a fait une enquête très sérieuse pour purger de ses rangs de nombreux soldats néo-nazis entre 2011 et 2019, dont certains ont organisé des attentats aux États-Unis et intercepté par le FBI. Plusieurs médias rapportent « Un rapport explosif faisant état de nombreux liens entre des soldats canadiens et de nombreux groupes d’extrême droite confirme la présence de l’Atomwaffen Division, un groupe néonazi américain notoire, dans les rangs des Forces armées canadiennes (FAC).».

groupe néo-nazi américain ultra violent

Le mythe de Mein Kampf est celui de l’endoctrinement des foules, qui renvoie à la responsabilité collective du caractère purement raciale du fascisme, qui revient à grand pas au XXIsiècle. Source du nazisme, cet ouvrage est dangereux car toujours actuel dans sa théorie de la haine d’un « Looser », d’un perdant narcissique contre le système démocratique, la définition raciale d’une société en plein mutation et surtout l’expression d’une rancœur mal digérée… Hier Adolf Hitler et Benito Mussolini, mais demain, futur bien proche, qui sera le prochain…

En conclusion, sans partager la vision et l’esprit politique de Jean-Luc Mélenchon, je lui donne raison quand il a écrit à Fayard : « Ce livre est le texte principal du plus grand criminel de l’ère moderne. Responsable de la plus grande guerre que le monde ait connu dans son histoire, coupable de ce fait de dizaines de millions de morts, il est de plus le fondateur d’une idéologie de « solution finale » organisant méthodiquement et industriellement le massacre génocidaire des populations juives et tziganes, le meurtre de masse des homosexuels, de ses opposants politiques…».

Ne l’oublions surtout pas, Mein Kampf peut encore nuire…

documentaire : Les secrets de Mein Kampf

https://www.youtube.com/watch?v=4xDOfxSh2XY

Référence et ressource web:

Le succès à la vente de Mein Kampf depuis 2015

https://www.lesoleil.com/arts/livres/succes-populaire-pour-la-reedition-de-mein-kampf-dadolf-hitler-d784a3d2d3834546c20b19cf28853397

La réédition critique chez Fayard de Mein Kampf en 2021

https://www.lemonde.fr/culture/article/2021/01/20/apres-le-polonais-le-mein-kampf-d-hitler-sera-publie-en-francais-en-2021-aux-editions-fayard_6066858_3246.html

Trump et Mein Kampf en septembre 1990

https://archive.vanityfair.com/article/share/e515a2cd-a51b-4f83-8d61-6ebb9a104e0a

Isabelle Madja et la saga Harry Potter

https://www.cairn.info/harry-potter-les-raisons-d-un-succes–9782130522058.htm

le site des Libraires et celui de Renaud Bray : le Mein Kampf des éditions NEL en 2021

https://www.renaud-bray.com/Livres_Produit.aspx?id=34034&def=Mein+kampf%2fMon+combat%2cHITLER%2c+ADOLF%2c9782723305303

https://www.leslibraires.ca/livres/mon-combat-mein-kampf-adolf-hitler-9782723305303.html

L’armée canadienne face aux Néo-nazis

https://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/2020-01-16/un-ex-reserviste-canadien-proche-des-neonazis-arrete-aux-etats-unis

https://www.vice.com/fr/article/a3xndb/les-forces-armees-canadiennes-confirment-que-le-groupe-neonazi-atomwaffen-sest-infiltre-dans-ses-rangs

https://www.vice.com/en/article/a3pppz/neo-nazis-want-canadian-military-training

Une édition de 1925 de Mein Kampf vendu 64 000 $ mais interdite en France

https://quebec.huffingtonpost.ca/2014/05/07/mein-kampf-encheres_n_5280142.html

https://www.lefigaro.fr/culture/encheres/2014/02/28/03016-20140228ARTFIG00116-l-exemplaire-de-mein-kampf-dedicace-adjuge-a-64850-dollars.php